Pourquoi la CNIL a-t-elle autorisé les médecins à savoir qui sont les non vaccinés ?

| |

Présentation


Mercredi 7 juillet 2021, la CNIL a donné son feu vert pour que l’assurance maladie puisse transmettre aux médecins généralistes la liste de leurs patients non vaccinés. Comme l’explique la Commission nationale de l’informatique et des libertés elle-même, elle est, « en principe défavorable à une telle pratique ». Mais au regard du contexte, celle dont le rôle est de veiller à la protection des données personnelles a donné sa validation. Pourquoi cette décision ? Est-ce le début de la fin de la protection de nos données personnelles de santé ?

Guillaume Erner reçoit Romain Perray, avocat associé au cabinet McDermott Will & Emery, chargé d’enseignement en matière de protection des données à l’Université Paris 1 (Sorbonne), Paris 2 (Assas) et Paris 5 (Descartes).

Vous pouvez écouter l’interview en intégralité en cliquant ici.